Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ki K'on Est

  • : Le blog de mako
  • Le blog de mako
  • : Rénovation d'une maison ancienne
  • Contact

Ze troubadours kon écoute


Oyez,  oyez, braves gens ! Ce bleug devient sonore (enfin ... on tâche que !)

Méfiance, y'a un peu de tout et surtout du nimport'nawak' ! 

 

  logo-fondnoir

 

Un blog de plus sur la rénovation d'une maison, comme quoi ça doit être possible de réaliser soi - même ses travaux, sans être ni un grand bricoleur averti, ni un surhomme ...


Merci par avance de la visite

Des sesterces avec Mako

Une piscine pour 1 euro par jour, oui, c'est possible !

Cliquez ici pour plus d'infos

 

 

 

Grâce à Écoclic, mon blog est éco-responsable !

 

  

 

 

bonial – prospectus et catalogues de vos magasins – moins de papier!

 

 

28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 20:42

Ave

 

 

Je sais pas si tu as déjà eu la curiosité d'aller faire un tour sur l'inventaire ...

 

Je cause là forcément de l'inventaire du patrimoine réalisé par les monuments zystériques !

 

C'est pas pour me vanter mais, ainsi, on a appris que la maison qui s'restaure y était inscrite avec ses voisines ...

 

La preuve en image (1979) :

 

mérimée3 

  

Et, à peu près, la même vue, mais 32 ans plus tard :

 

mérimée4

 

Bon, on va pas jouer au jeu des 7 différences car on va pas s'en sortir ... 

 

Ceci dit, c'e'st plutôt interessant, non ?

 

 

Au fait, pourquoi diantre ce titre ?

 

Car, cet inventaire a été nommé "Mérimée", sans doute en hommage à Prosper Mérimée, qui avait charge d'inspecteur général des Monuments historiques ...

 

Et ... Prosper ...

 

Youplaboum (je sais : je suis un grand gamin ....)

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mako - dans Réclame
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 20:53

Ave

 

 

Histoire de se changer les idées (et profiter d'une fraicheur bienvenue), un ch'tiot retour à la cave pour la seconde moitié de sa réfection ...

 

Donc, au programme (je la fait courte car c'est grosso merdo la même procédure que pour la 1ère moitié) :

 

- décroutage de la couche en ciment de Portland cacabeurk (comme d'hab', on ne le dira jamais assez : le mortier est très mouillé dessous car le mur n'a pas pu respirer ni l'humidité s'évacuer)

 

- grattage et nettoyage soigné des joints  

 

- évacuation des gravois en déchèterie

 

- enduit à pierres vues au mortier de chaux (1V chaux + 3 V sable)(et non pas "gobetis" comme je l'ai par mégarde indiqué dans les précédents articles sur le sujet)

 

- mise aux normes de l'électricité

 

- création de moult étagères (à la demande expresse de ma coordinatrice de travaux préfèrée)(ce qui sera réalisé plus tard pour laisser de la place au "mystère et boule de gomme") 

 

Place aux enluminures :

 

Un bout de la couche de ciment de Portland :

 

Cave 08-11 (4)

 

 Après décroutage (ça se voit que le mortier est chargé d'humidité sous l'enduit ciment ?) : 

 Cave 08-11 (5)

   

C'est ainsi que j'avais initialement prévu de te présenter ce petit chantier mega ultra prioritaire ....

 

Sauf que ... (bah ouais, sinon, celà aurait été trop beau ....)

 

Sauf que, lors du décroutage, Karl le marteau burineur, en lieu et place de son mélodieux "tac tac tac" habituel, qui n'est pas sans rappeler les mélodies des Ramoneurs de Menhir (tu connais pas ? pour la peine, je t'en cause plus avant à la fin de l'article), rendit soudainement un "chplonc" pour le moins étrange et incongru ...

 

Bien évidemment, j'ai d'abord cru que Karl avait des vapeurs ...

 

Donc, un petit coup juste à côté ...

 

Re "chplonc" ...

 

Ma doué ...    

  

Y'a un  trou ... 

 

Empognement de la massettte et dégagement d'icelui ... 

 

"Diantre ! Comment qu'ça s'fait qu'y a un trou sous l'mur ?" 

 

Cave 08-11 (2) 

En plus, j'ai deux témoins totalement impartiaux : y'a bien un trou ! (et un gros !)

 

En la personne de Maître Siya :

 

Cave 08-11 (3)

 
Et de son Padawan (qui ne touche pas le fond du trou !)(même s'il a grandi, le bougre, depuis, par exemple, ) : 

   Cave 08-11 (1)

 

Sans compter que, quasi au dessus, on trouve une maçonnerie approximative, vu que les pierres et/ou briques sont posées en à plat (donc sur leur champ) ...

 

Mais ... pourquoi donc ?

 

Suis je de nouveau victime des travaux de gougnafier des précédents propriétaires ? (ce qui ne m'étonnerait qu'à moitié)

 

Mais alors : comment qu'il a coffré la couche de béton, ce c.. ?

 

Et, si non, on a affaire à quel autre phénomène ?

 

Un coffrage directement sur de la terre, terre qui a par la suite disparue de façon inexpliquée ?

 

Une  galerie de rongeur ?

 

Mais y'a pas de crottes ... 

 

Un lessivage par une infiltration d'eau ?

 

Mais où est passé la terre ? (à moinsqu'il n'y aie des vides sous la dalle)(ce qui est toujours possible) 

 

Autre chose ?

 

Genre la fameuse "cache aux Louis d'or" que tout un chacun rêve de découvrir dans sa chaumine ...

 

Ben ...

 

C'est pas encore là ...

 

 

Quoi qu'il en soit : ACTION !

 

Mais, j'y pense ...

 

Il est grand temps de faire une petite pause, non ?

 

 

BLAGUE CARAMBAR

Quel fruit obtient-on en étirant la queue d'une vache ?

  


Réponse : Un meuhh-long (melon)

 

(Hum .... Reprenons ...)

 

Donc, là, on ne mégote pas ...

 

On doit être proche des fondations donc pas d'hésitation : on "bétonne" ... (je sais je sais)

   

En "bourrant" bien le béton au plus profond du trou :

 

cave 09-11 (2)

 

Comme ça :

 

 cave 09-11 (3)

 

Notes que, malgré l'utilisation de cet ustensile, je n'arrive toujours pas à en toucher le fond, du trou ...

 

Et ce, de tous côtés !

 

 cave 09-11 (4)

 

Puis, reprise normale du chantier, youlahup barbatruc :

 

 cave 09-11 (1)

 

Et voilà ... (Bon, d'accord : j'a fait la photo avant d'avoir fini de nettoyer ....)

 

 

 

Encore un chantier ultra prioritaire de plus en moins (je sais pô si je suis clair, là ...)

 

 

 

 

 

Comme promis, un petit mot sur les "Ramoneurs de Menhir" :

 

Tu pourras en apprendre plus ici par exemple sur ce groupe de punk celtique (que ma coordinatrice de travaux préfèrée a découvert cet été).

 

Personnellement, en tant que régional de l'étape, je ne puis qu'approuver leur démarche, qui doit défriser les plus "traditionnalistes" des membres des cercles celtiques : celà prouve tout simplement que la culture, le "folklore" et la musique bretonnes sont vivants et ne restent pas figés dans le maintien à l'identique d'une tradition séculaire (contrairement à d'autres - suivez mon regard).

 

C'est à mon humble avis une chance et Louise Ebrel (79 ans cet année !) l'a bien compris. 

 

Profitons-en !

 

Pour conclure, un petit extrait (bon, d'accord, ça surprend au début !) :

 

 

 

 

 

 

Repost 0
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 19:01

Ave

 

 

Vu qu'on en cause abondamment un peu partout, inutile que je m'étende plus avant ...

 

"De quoi, donc ?" t'entends-je marmonner dans ta chaumine ...

 

Ben, de ça :

 

 

 

Scongneugneu, que de bons moments en perspective ...

 

 Edit du 26/09/11 :

 

Finalement, ils ont fait celui-là :

 

 

 

Je l'adore, le n°18 ! (voir la dernière image !) (c'est Mister Ali Williams, 2,02 m et 112 kg)

 

Bon, inutile de rappeler le score, je suppose ...

 

 

Par contre, (et là, je suis sérieux), si comme moi tu aimes ce sport (et si tu souhaitais revoir ce match en vidéo), le conseil à Tonton Mako est on ne peut plus simple :

 

COUPE LE SON !

 

Oui, car faut bien avouer (même : clamer haut et fort) que le commentateur de TFNain est nul et archi nul (à un point où je me demande ce que ce grand joueur qu'a été T. Lacroix fout encore là) (et n'a pas encore explosé le mec à côté de lui)  

 

Tu me crois pas ?

 

Tiens, en v'là juste un exemple, parmi ouatmille autres ...

 

 

 Edit du 27/09/11 :

 

Comme tu l'auras remarqué, la 2nde vidéo n'est plus disponible ...

 

Et pourquoi ? (je cite parce que ça vaut son pesant de cacahuètes)

 

"suite à une réclamation pour atteinte aux droits d'auteur soumise par TF1" ...

 

Une atteinte aux droits d'auteur ?

 

De la part des all blacks, à la rigueur, je l'aurais compris ...

 

Et encore : ça fait partie de leur "rituel" d'avant match ...

 

Mais de TNain ?

 

Quelle propriété intellectuelle auraient-ils ?

 

Mmmmh ?

 

Non !

 

Ils se confèrent juste un monopole d'exploitation économique sur le Haka ...

 

 

Cornegidouille, p..... de b..... de sal...... de bétonneurs à la c.., putentrailles, m.... ! 

 

On parle de rugby, là, scrongneugneu, pas de foot !

 

 

 

Quant à moi, la situation est désormais on ne peut plus claire : je les BOYCOTTE et puis c'est marre.  

 

 

Repost 0
Published by Mako - dans Réclame
commenter cet article
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 20:08

Ave

 

 

En ce jour de rentrée des classes, je ne résiste pas au plaisir de te faire profiter de cette étrangerie ...

 

Comme le titre l'indique, en mathématiques, c'est simple (oui, faut un peu faire appel à ses souvenirs) :

 

+a X +b = +ab

 

-a X +b = -ab

 

Et

 

-a X -b = +ab

 

Jusque là, ça va ...

 

Sauf que ...

 

Sauf que ce qui est valable en maths ne l'est pas forcément en français ...

 

Enfin, je dis "en français" mais je devrais dire : "en langue d'oïl" (dont je me complais à user et abuser) ...

 

Bref, y'a pô qu'en langue gallese qu'on peut s'esbaudir : en frainc comtou aussi !

 

La preuve en image ? 

 

De loin, une vue on ne peut plus classique d'une fontaine de village :

 

  rien (2)

 

De plus près, ça l'est moins (c'est à Pannessières, dans le Jura)(ça fait un peu racine comtoise comme article, non ?) :

 

rien (1)

 

Que comprendre à cette injonction ?

 

Que faut rien laver parce que M'sieur l'Maire a dit qu'il ne fallait point le faire ?

 

Ou bien, s'il est défendu de rien laver, c'est que c'est autorisé de tout laver ?

 

Vas savoir ...

 

 

 

 

Repost 0
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 20:48

Ave

 

 

Figurez-toi que ma coordinatrice de travaux préférée m'a instamment demandé une petite tâche urgente ...

 

Oui, faut dire qu'elle en a marre que l'antenne du fier destrier gazoléiné touche la poutre de l'abri à chacune de ses entrées et sorties de l'abri (un "car port" balaise) ...

 

Le truc est donc assez simple (pour une fois) : entailler suffisamment la poutre pour que l'antenne ne touche plus la poutre ...

 

Allez, on empogne Gertrude la tronçonneuse, et en avant !

 

Action et tadaaaa !

   Garag (2)

 

Une vue de dessous :

 

Garag (4)

  

Et voilà, ça ne touche plus :

  Garag (1)

 

Et Ma Dame est contente ... 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avertissement :

 

Ceci est bien sûr un délire à Maître Siya, repris à bon compte par votre modeste serviteur en guise de poisson d'avril d'après (ou d'avant) l'heure ... 

 

Nonobstant, vu l'entaille déjà existante sur la ferme, m'est avis qu'un ancien proprio' a eu un soupçon de début de velléité de bel et bien commencer à la faire, cette .onnerie ...

 

Il a vite arrêté, soit par faineantise, soit parce que c'était (comme ici) suffisant, soit parce qu'un de ses neurones (ou un passant), l'a mis en garde ...

 

Car la règle en la matière est plutôt simple : 

 

Jamais tu ne toucheras à une ferme de ta charpente !

 

Sinon, le risque est grand que ça fasse "CRAC" !

 

Comme celà l'a fait jadis dans cette chaumine là :

 

Garag (3) 

Euh ... Va falloir me croire sur parole mais à cet endroit s'élevait une ferme comtoise ....

 

Dans un lieu dit au nom plus qu'évocateur :

 

Garag (5)

 

"Les Ruines" ...

 

Comme t'es pas obligé de me croire sur parole, tu pourras trouver une image plus ancienne sur Gogol Eurss' en cherchant "Les ruines, 39460 Foncine le Haut" ou par 46°39'16,14"N 6°02'33,94"E 

 

Bah oui, un truc comme ça, ça ne s'invente pas ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 22:10

Ave

 

 

Depuis tout ce temps que ce modeste bleug existe et v'là t'y pô que je me rends compte que je ne t'ai point encore présenté Volker ...

 

Pourtant, Volker est de TOUS les chantiers, et ce depuis le tout début ...

 

Pourtant, on ne peut que difficilement dire que Volker est discret ...

 

Pourtant, malgré son évidente absence de discrétion, il a su tellement bien se faire oublier qu'il n'apparait, pour le moment, à ce jour, sur aucune enluminure ...

 

Voilà qui est pour le moins paradoxal, non ?

 

Toulours là, pas discret mais oublié !

 

Allez, réparons cet oubli, voici, Gentes Dames et Jolis Damoiseaux, sous vos regards esbaudis, Volker :

 

Volk 

 

En plus, et c'est pas pour me vanter, mais, Volker est toujours fidèle au poste !

 

(pfff .... c'qui faut pas faire pour réussir à placer un calembour ....)

 

 

Repost 0
Published by Mako - dans Réclame
commenter cet article
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 20:53

Ave

 

 

On poursuit avec un ch'tiot aticle à la nimport' nawak, histoire de se vider les boyaux de la tête avant la reprise du boulot !

 

Bref ...

 

C'est pas pour me vanter mais la tribu de la maison qui s'restaure a profité de courts congés pour expérimenter un type de logement ... disons ... inhabituel ...

 

Mais ... place à quelques enluminures pour bien illustrer le propos ...

 

Une vue générale du chalet (de luxe) :

 

Chamb (2)   

La piscine pour les enfants (indispensable) :

 

Chamb (9)

 

L'accès aux chambres :

 

Chamb (10)

 

Les chambres des enfants :

    Chamb (6)

 

Chamb (7)

 

Chamb (8)

 

La partie restauration et son barbecue d'intérieur :

 

Chamb (4) 

Le boudoir de ses Dames :

 

  Chamb (5)

 

Bien évidemment, le propriétaire des lieux, un certain F....... 1er, est un tantinet mégalomaniaque, au point d'afficher partout son portrait et l'initiale de son prénom :

   Chamb (3)

 

Pour ne rien te cacher, il me faut également avouer que la literie est plus du style "futon" que du moelleux matelas pourvu d'un doux édredon ...

 

Pour finir, rappelons pour mémoire que "le diable est dans les détails" :

 

Chamb (11)

 

Quoi ?

 

T'y crois pô ?

 

Et ben, tiens, la preuve en images qu'on y était :

  Chamb (1)

 

 

Si tu veux toi aussi profiter d'un tel logement pour tes congés, c'est les hôtels F......1

 

(je sais : c'est leur faire de la pub à bon compte mais baste, tant pis)

 

 

 

Repost 0
Published by Mako - dans Réclame
commenter cet article
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 21:27

Ave

 

 

Suite au commentaire de Cricri, comme quoi il me demande pourquoi il est inutile d'espèrer amortir des travaux d'isolation, quelques précisions sur les us et coutumes de la maison qui s'restaure ...

 

Certes, on va raisonner un peu par l'absurde, par approximations et procéder à moult estimations mais celà risque d'être tout de même révélateur ...

 

 

On va donc estimer  que 75% des calories consommées pour le chauffage de la turne proviennent du bois (il peut te sembler que ce chiffre est sorti de façon totalement pifomètrique mais d'autres calculs préalables montrent qu'on n'en est pas si loin) ...

 

Suivant la rudesse de l'hiver, on va brûler entre 8 et 10 stères de bois dans l'année ...

 

On va dire que le reste est fourni par la chaudière gaz (qui fait l'appoint quand y'a personne pour mettre un bout d'bois dans le poële !)(on va négliger ici les calories dues à l'éclairage et celles dégagées par les membres de la tribu car sinon on va pas s'en sortir !) ...

 

Vu que cette chaudière produit également l'eau chaude sanitaire, un peu duraille d'estimer la quantité de gaz utilisée uniquement pour le chauffage ...

 

Disons qu'on peut s'en approcher en faisant la différence entre les consommations mensuelles d'été et celles d'hiver (mais celà est tellement sujet à fluctuations et approximations que ce ne sera guère pertinent) ... 

 

 

Un paramètre de plus : les stères de bois sont obtenues via un affouage (qui est sous-traité vu qu'on ne brûle pas non plus 50 stères par an)(et puis, le sieur Mako a objectivement mieux à faire qu'aller baguenauder tout l'hiver dans les bois) ...

 

On "touche" ainsi la stère de bois à 4,50 sesterces (ce qui est un prix défiant toute concurrence !) en bouts de 1m ...

 

Reste cependant à couper ces bouts en 3 (d'où l'investissement dans Gertrude la tronçonneuse) et à les rappatrier à la chaumine (destrier gazoléiné et remorque) ...

 

On va dire que celà induit un surcoût de 10 sesterces par stère ...

 

D'où un coût du stère "au pied du poële" de 14,50 sesterces ...

 

 

En étant optimiste, car seul l'avenir nous le dira, imaginons que l'isolation des combles permette d'éviter de brûler 3 stères de bois par hiver et une baisse de 100 sesterces sur la facture de gaz (ce qui constitue un minimum) ...

 

Celà fait donc (royalement) un total "économisé" de 143,50 sesterces (au cours actuel, bien sûr) ...

 

Or, en face, tu as mis environ 47 sesterces par m2 d'isolation sur 56 m2 de combles soit 2 632 sesterces ...

 

Et 2 632 divisé par 143,50 donne 18,3 ans ...

 

18 ans et des brouettes ........

 

Ma doué ... 

 

Avec les mêmes données mais en achetant son bois 50 sesterces / stère (prix observé aux alentours, en bouts de 33 cm et livré), il te faut encore 10,5 ans pour amortir ton investissement ...

 

C'est encore pire si ce n'est pas toi qui réalises les travaux : classiquement 1/3 fourniture pour 2/3 main d'oeuvre donc tu triples tes coûts et la donc durée d'amortissement, soit 55 ans (autant dire quasi une éternité) ...

 

 

Etant donné :

 

- Qu'objectivement, même si tu as bon espoir sinon tu n'aurais pas mis celui là, tu es infoutu de dire quelle sera l'évolution de l'efficacité de ton isolant dans le temps (remember le tassement de la laine de verre) ...

 

- Que bien malin celui qui pourrait donner les tarifs futurs du stère de bois et du m3 de gaz d'ici là (faut pas s'attendre à un miracle : "c'est qu'tout augmente, ma bonne Dame") ...

 

- Qu'a priori, il t'aura fallu changer ta chaudière gaz au moins une fois (sinon 2) vu son âge (1997) ...

 

- Que faudra également se préoccuper de ce qui se passe du côté des autres points de déperdition de chaleur dans ta maison (fenêtres, autres ouvertures, etc.)(d'où des dépenses supplémentaires venant ruiner ce beau calcul) ...

 

- Que j'en oublie certainement ...

 

Voilà pourquoi je pense que c'est même pas la peine d'envisager amortir un jour ces travaux d'isolation (CQFD !)(Bien évidemment, ce "calcul" n'est valable que pour la maison qui s'restaure et que pour l'année 2011 : Les résultats seraient totalement différents avec, par exemple, un chauffage au fuel)(voire même au diamant brut) ...

 

Y'a pô : tu le fais pas pour la santé de tes finances mais plutôt (un peu) pour ton confort et (surtout) par principe ...

 

 

Ceci dit, on pourra toujours en recauser dans 18,3415 ans ...

 

Soit 18 ans 4 mois 4 jours 15 heures 13 minutes et 10 secondes (environ) ...

 

D'ici là ...

 

Salve !

 

 

 

Repost 0
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 20:01

Ave

 

 

Comme tu l'as sans doute déjà noté, le Mako est devenu ... disons ... circonspect (sire con'spect ?) quant à l'usage de laine de verre comme isolant (j'en ai déjà causé par exemple) ...

 

Et je te cause même pas ici des retours d'expérience que j'ai pu glaner ici ou là sur les isolants minces ...

 

Sauf que ...

 

Sauf que, le "savant mélange" de laine de verre et de laine de roche actuellement en place dans les combles (et sans doute posé à l'orée des années 80 par un ancien proprio' [voir plus loin], sans parler des chutes rajoutées deci delà par ton modeste serviteur pour palier aux urgences) est dans un état que l'on qualifiera de pitoyable ...

 

Donc, d'une efficacité tellement proche du nul qu'il devient urgent d'agir ...

 

Alors quoi ?

 

Comment faire gagner à la maison qui s'restaure un chouilla (a minima) sur l'échelle que voilà :

 

141

 

J'avoue que je me suis interrogé un long moment ...

 

Se résigner à changer la laine de verre / laine de roche tous les 3 à 5 ans ?

 

Mouais ... bof ...

 

Mes bronches ne le supporteraient point ...

 

Insuffler de la ouatte de cellulose ?

 

Pas trop de recul, pas sûr que ça ne se tasse pas, etc. ...

 

Des plaques de polystyrène ?

 

Mouais ... mais, en cas d'incendie, bonjour les fumées toxiques ... (je sais : ce ne serait pas a priori le souci essentiel mais bon, l'usage d'un truc classé "normallement", peu ou pas combustible parait plus futé)(on ne sait jamais)

 

A la lecture assidue d'autres bleug, des bottes de paille ?

 

Ma coordinatrice de travaux a rejeté d'emblée cette solution, ne souhaitant pas risquer de voir s'installer une colonie de rongeurs au dessus de sa tête ... (j'ai pourtant argué qu'il y avait des solutions pour les empêcher de venir mais "non c'est non")

 

 

Après moult réflectionnations, une évidence :

 

Faut un truc "rigide" ou "semi-rigide" (i.e. qui ne se tassera pas ou peu avec le temps)

 

Après examen des différents matériaux disponibles sur le marché et pour lesquels il existe un peu de recul, après pléthore d'échanges sur la question deci delà, le choix s'est finalement porté sur la fibre de bois ...

 

En l'occurence, du "holzflex protect" de chez Homatherm ...

 

Pourquoi donc, me direz-tu ?

 

Et bien parce que (je cite parce que ça vaut son pesant de cacahuètes), cet isolant "Bei schlechter Belüfung des Arbeitsraumes Schutzrnaske tragen! Arbeitsplatz sauber halten. Übliche Arbeitsschutzmaßnahmen beachten" (Sont forts ! Z'ont réussi à caser dans une note technique un jeu de mot ET une contrepétrie !) ...

 

Mais j'y pense ...

 

Peut-être n'est tu pas teutonophone ? (notes que moi non plus ....)

 

Donc, et en retour d'expérience :

 

C'est de la laine de bois donc la pose est plutôt agréable (pas de souci pour les bronches avec les envols de particules), non irritant, on le coupe au couteau (bien aiguisé, le couteau), a priori, il est efficace autant en thermique (hiver comme été) qu'en phonique (ce que l'on vérifiera à l'usage), classé B2 au feu (donc plutôt du côté des "peu inflammables" si j'ai bien compris), etc. ...

 

Mais (forcément), plus cher ...

 

Après cette longue introduction, une petite pause salutaire :

 

 

BLAGUE CARAMBAR

Qu'obtient-on en étirant le bout d'une vis ?

 

 

Réponse : un bout-long (boulon)

 

(celle là, fallait l'oser)

 

Après la théorie, passons maintenant à l'aspect pratique de ce chantier, alias "yapluka" ... ("Ah ah ! Le voilà donc ce fameux chantier dit "en cours" dont il nous rabat tant les oreilles" t'entends-je t'exclamer - Ben non, y'en a encore un autre ...)(pas loin, il est vrai ...)

 

 

D'abord, "place nette" (et ouatmille tours à la déchetterie) ...

   Isol 06-11 (1)

 

( Notes que ce déblaiement a été l'occasion de donner un coup de jeune à la date de la précédente "rénovation tout-béton" de la maison qui s'restaure ...

 

Car ce' gougnafier a signé son forfait :

 

Isol 06-11 (4)   

Dire que je te cause depuis des lustres d'une rénovation probable dans les années 70 ...

 

Et bien non : y'a aussi du fin VGE, période "Raymond Barre 3" ... )

 

Puis, réception du matos (1 rouleau de pare-vapeur, 60 planches, 8 palettes d'isolant, 1 palette et demi d'OSB/4 en provenance d'Allemagne, des vis à foison, etc.) :

 

Isol 06-11 (2)    Isol 07-11 (2)

    Isol 07-11 (5)

 

Je fais court car, comme de bien entendu, le matos est livré dans la cour (et stocké transitoirement sous l'abri à fier destrier gazoléiné) alors que ce chantier est sous les combles ...

 

D'où déjà une étape intermédiaire que l'on nommera ... disons ... la transhumance ...

 

Puis, un chouilla de revision du câblage électrique (histoire de ne pas trop "s'entrouper" dedans durant le chantier)(si tu ne sais pas ce qu'est que s'entrouper, c'est ou , par exemple)(vu que je ne le retrouve nulle part, un peu d'histoire : une "entroupe" est constituée d'un bâton attaché par une longe au collier d'une vache. Avant l'utilisation de clotures électrifiées, ce dispositif était installé sur les genisses et vaches follatres qui trouvaient que l'herbe, ou le taureau, était bien plus vert(e) dans le pré du voisin !)(a priori, c'est un nom très local)

 

Ensuite, pose du pare-vapeur et des planches sur la tranche (avec moult corrections d'une planéïté ... disons ... douteuse)(sans compter que cette surface est au mieux quadrangulaire, voire légèrement patatoïdale) :

   Isol 06-11 (3)

 

On notera la présence remarquée d'une partie de Klaus l'échaffaudage, dans son mirifique rôle, toujours inégalé, de "j'attendsmontourquivaviendreen2012" ...

 

"Bourrage" de la laine de bois entre les planches (en 2 couches croisées, chacune de 120mm d'épaisseur) :

   Isol 07-11 (3)

 

A noter que, contrairement à ce que j'au pu lire ici ou là, la laine de bois se coupe très bien (et facilement) au couteau, à la seule condition qu'il soit bien aiguisé ...

 

J'a bien dit au couteau (et pas au canif !)(bah oui, c'est un Opinel !)(bon, on peut aussi y aller au cuter mais faudra changer souvent de lame, alors qu'un couteau, çan s'aiguise) :

 

Isol 07-11 (4)

 

(Euh ... si comme ton modeste serviteur, tu le portes dans un foureau à la ceinture, penses à le laisser à la chaumine avant d'aller acheter tes boites de vis à bois, sinon tu risques d'être accueilli assez fraîchement par le vigile à l'entrée ...)

 

Enfin, pose et fixation concomitante de l'OSB/4 (on ne se refuse rien : c'est celui pour les contraintes élévées en milieux humides) :

 

Isol 08-11 (1) 

 

Et voilà : je sais désormais pourquoi je déteste ce jeu qu'est l'origami !

 

J'en vois déjà qui se disent que j'aurions bien dû mettre du liège entre les planches et l'OSB ...

 

Mouais ...

 

J'y avions bien pensé mais la présence des fermes à 1,30 m au dessus du sol au niveau fini m'a fait promptement douter que ces combles soyent un jour utilisées comme salle de bal ... (mais ça m'étonnerait qu'à moitié si ça ne devenait pas pour partie un espace de rangement sauvage de plus ....)(au moins le temps des futurs travaux dans cette partie de la chaumine)  

 

Du coup, je me suis affranchi d'en mettre ...

 

Mais, de nouveau une petite pause salutaire :

 

 

BLAGUE CARAMBAR

Qu'obtient-on en étirant un fantôme ?

  

 

Réponse : un bouh-long (boulon)

 

(celle là aussi, fallait l'oser)

 

 

Sinon, 2 dernières petites choses :

 

- Pourquoi diantre aller chercher de l'OSB en Allemagne ? (alors que y'en a plein, du "bien d'chez nous")("hum, pas très développementdurable correct, ça")

 

Et bien, figures-toi que l'OSB/4 à Papa Schultz, c'est le même que celui de Frankreich, niveau solidité et résistance des matériaux, sauf qu'il sent ... ben ... le bois (et uniquement le bois)(ce qui ne devrait rien avoir de révolutionnaire mais bon ...)(je dis ça je dis rien) ...

 

Je sais bien que la pétrochimie fait des progrès tous les jours mais, a priori, ça m'enquiquine de manipuler (et de poser) du bois qui sente fortement la colle ou la résine ...

 

 

- Le coût de l'opération avoisine les 47 sesterces par m2 ... (glups)(ce qui explique en partie pourquoi j'a attendu si longtemps pour le faire, vu que le préalable indispensable est : "d'abord, renflouer les caisses" ...)(d'un autre côté, le gain de place est monstrueux)  

 

Autant te l'avouer de suite : c'est à mon humble avis quasi impossible à amortir par les économies qui seront réalisées en théorie sur le chauffage (je n'ai pas fait de calcul !)

 

Nonobstant, comme m'a dit ma coordinatrice de travaux préfèrée à réception de la facture, "t'as intérêt à ce qu'on sente la différence" !

 

 

Là dessus, on va passer à autre chose ... 

 

 

   

Repost 0
Published by Mako - dans Deux dents
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 19:25

Ave

 

 

Il est des lieux que ... comment te dire ...

 

Il est des lieux ouske t'es bien ! (Et je parle pas seulement de ta chaumine, hein !)

 

Il est des lieux ouske tu te dis que, si tu gagnes à la loterie nationale (ne rêvons pas), si tu décides un jour de devenir ermite (m'étonnerais aussi), si un jour tu atteints l'âge de la retraite (rien n'est moins sûr), etc. (et qu'avec des si, on mettrait Lutèce en amphore) ...

 

Comme tout un chacun, des lieux de ce genre, j'en ai quelques uns éparpillés deci delà ...

 

Je ne résiste pas au plaisir de lever un coin du voile sur l'un d'entre eux ...

 

Car, et c'est pas pour me vanter, mais on a été récemment invité à aller y festoyer, alors, forcément, l'ensemble de la tribu a répondu présent !

 

Paradoxalement, on va commencer par l'intérieur ...

 

La charpente :

 

Pout 07-11 (2)

 

La "pièce de vie" (bah oui, y'en a qu'une !), et les nombreuses "marques de passage" laissées par les moult visiteurs qui  y sont passés (à mon humble avis et à la lecture des messages, y'en a bien d'autres pour qui c'est un "lieu") :

 

Pout 07-11 (8)

 

L'arrivée du confort "moderne" (oui, quand je parlais d'une retraite pour un ermite, ce n'était pas par hasard) :

  Pout 07-11 (1)

 

(je sais je sais : 6 gaziers pour démarrer un groupe électrogène ...)(il me faut avouer que ce ch'tiot article est également une autoflagellation personnelle car devines qui s'est escagassé un grand moment à tenter de démarrer cet engin du diable alors qu'il n'y avait pas un poil d'essence dans le réservoir ? Mmmmh ? Bingo : ton modeste serviteur ....)(Notes qu'il n'y avait pas non plus d'huile dans le carter et que la rallonge était pourrie, du coup c'était pô gagné c't'affaire)

 

Le traditionnel concours de fauchage de chardons :

 

Pout 07-11 (4)

 

Deux enluminures de la turne :

 

Pout 07-11 (5)

 

Pout 07-11 (6)

 

Les seuls "voisins" à quelques bornes à la ronde (en dehors des chamoix qui sont toujours là)(encore vérifié cette fois) :

  Pout 07-11 (7)

 

Et, pour finir, une vue de la vue :

 

 Pout 07-11 (3)

   

Je termine sur ce vieux proverbe de circonstance, adapté au lieu :

 

 

"Si tu vois la côte, c'est qu'il va pleuvoir ;

Si tu ne la vois pas, c'est qu'il pleut déjà !"

 

 

La preuve en image :

 

Pout 07-11 (9)

 

 

Bref, on remet ça quand vous voulez !

 

Repost 0