Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ki K'on Est

  • : Le blog de mako
  • Le blog de mako
  • : Rénovation d'une maison ancienne
  • Contact

Ze troubadours kon écoute


Oyez,  oyez, braves gens ! Ce bleug devient sonore (enfin ... on tâche que !)

Méfiance, y'a un peu de tout et surtout du nimport'nawak' ! 

 

  logo-fondnoir

 

Un blog de plus sur la rénovation d'une maison, comme quoi ça doit être possible de réaliser soi - même ses travaux, sans être ni un grand bricoleur averti, ni un surhomme ...


Merci par avance de la visite

Des sesterces avec Mako

Une piscine pour 1 euro par jour, oui, c'est possible !

Cliquez ici pour plus d'infos

 

 

 

Grâce à Écoclic, mon blog est éco-responsable !

 

  

 

 

bonial – prospectus et catalogues de vos magasins – moins de papier!

 

 

30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 20:46

Ave

 

V'là t'y pas qu'il nous en est encore arrivé une bien bonne, au cours de nos désormais célèbres ballades dominicales ...

Figures-toi qu'alors que nous baguenaudions gaiement, par une belle journée ensoleillée, au milieu de la forêt de ****, dûment munis de la carte IGN au 25 000ème du coin, histoire de ne pas se perdre, beh, le brouillard est tombé ...

Mais ... pas n'importe quel brouillard !

Un brouillard particulièrement épais ...

Forcément ...

Et, c'est pas pour cafter, mais il n'était pas vraiment annoncé par Joël Collado ...

 

Qu'importe !

Vaille que vaille, nous avons poursuivi notre chemin ...

Et puis, il fallait bien regagner le lieu ousk'était garé le fier destrier gazoléiné familial, non ?

Sauf que ...

Sauf que la belle futaie que nous étions en train de traverser a laissé peu à peu la place à ... disons ... autre chose ...

Pas à Fangorn, pas à ce point là ! (quoique)

Mais à quelque chose s'en rapprochant doucement ...

Petit à petit ...

A un point où je m'attendais presque à voir surgir de la soldatesque des temps anciens, à la manière de je ne sais plus quelle BD (à part que là, c'était dans des marais) ...

Bref, connaissant la suite de l'histoire et l'heure du coucher du soleil approchant, une inquiétude sourde et quasi légitime commençait à voir le jour chez la partie "féminine de plus de 18 ans" constituant la troupe ... 

Inquiétude qui a fini par gagner progressivement les nazguls (ceusses qu'ont moins de 18 ans) puis la partie "masculine de plus de 18 ans" (aka : bibi) ...

Etions-nous perdus ?

Meuh non ! (re quoique)

Car, il m'a semblé tout à coup distinguer sur la dextre un chemin ...

Chemin dont on a pu distinguer à travers le brouillard qu'il grimpait au flanc d'une colline ...

"Hardi, fiers et gais compagnons, grimpons-y céans, sur cette colline (oui, je parle comme ça à ma nombreuse progéniture) : on a de bonnes chances de percer cette scrongneugneu de putentrailles de nappe de brouillard à la c.. et de pouvoir ainsi nous orienter à l'aide de notre bonne vieille carte ! Ainsi, on saura où on est et comment faire pour retrouver la bagnolle !"

Ainsi fut dit fut fait ...

Evidemment, au cours de la grimpette, la forêt a poursuivi sa métamorphose en ... quoi déjà ?

Mais on a aussi commencer à percer le brouillard ...

Ah !! Sortir de ce satané brouillard ... (oui, car y'avait du brouillard)(je sais que tu suis, mais ne me coupes pas tout le temps, sinon on va pas y arriver)

Ce qui était aussi l'objectif de l'escalade (car, on commençait à avoir aussi ça en tête ....)

Sauf que, arrivé au sommet, mon sang s'est glacé (car, en fait, si : je sais qu'elle est la BD : c'est le cultissime cycle de la "Balade au bout du monde") ...

Car, au sommet de la colline, il y a un château fort ... 

Mais, contrairement à cette BD, il est en ruines (ouf !)...

Comme prévu (ou vivement souhaité), on a aussi pu (enfin) apercevoir le soleil ...

Et s'orienter ...

Et reprendre le bon chemin, dans la bonne direction ...

Et retrouver le fier destrier gazoléiné familial qui piaffait d'impatience de nous voir tarder à revenir ...

Et rentrer gentilment à la maison qui s'restaure ...

Et c'est ainsi que se termine cette ch'tiote histoire ...

 

Je me trompe ou, cette fois encore, tu ne me crois pas ?  

"Mouais ... Et alors ?" t'entends-je penser ...

Ben, alors, d'après la carte, il n'y a pas de colline dans la forêt de **** ...

Toujours d'après la carte, il n'y a pas non plus de ruine d'indiquée ...

Mais ... tu voudrais bien une preuve de ce que j'avance ?

Avec une enluminure, sans doute ?

Eh bien en voilà même 2 !

Par exemple, sur celle-ci, quand la futaie tourne à Fangorn non loin du pied de la colline :

Fou allier 

Et une vue partielle des ruines :

 Pymont 01-13 (1)

 

Alors ?

Mythe ?

Affabulation ?

Vérité "vraie" ?

 

Vas savoir ...

Mais on aurait trouvé là une certaine "forteresse oubliée" que ça m'étonnerait qu'à moitié ...     

 

 

Repost 0
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 13:59

Ave

 

Rappelez-toi ce ch'tiot article ouske j'avions parlé d'une grossière erreur de bon frainsois sur une étiquette ...

Et bien figurez-toi que c'est pas pour me vanter mais, par des moyens détournés, j'en a trouvé tout un paquet d'autres ! 

Qui ont toutes pour caractéristiques d'être issues d'étiquettes du commerce (hop ! Copié / collé : "Erreurs de traduction, modes d'emploi ridicules, mises en garde absurdes, publicités douteuses") visiblement traduites à la hâte à l'aide de "Gogol traduction", sans passer par le filtre d'un gugus qui connaîtrait un tant soit peu notre langue ...

Je ne résiste bien sûr pas à l'envie de te les faire découvrir ...

Evidemment, je n'ai pas non plus résisté à l'envie de leur faire découvrir ma propre trouvaille ...

C'est par là et ça vaut son pesant de cacahuètes !

Car, en plus, y'en a plein !

Bonnes lecture et rigolade !

Et vive la mondialisation !

 

 

Repost 0
Published by Mako - dans Réclame
commenter cet article
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 19:36

Ave

 

A la lecture des derniers ch'tiot articles de cette année ouske je te raconte céans quelques bonnes histoires sur le développement durable, le fait qu'on se fait tous avoir par le marketingue, par le moins cher "maide inn china" (ou ailleurs), que faut pas chercher que le prix mais veiller aussi à la qualité, tu dois te dire que le Mako doit se rapprocher au plus près de l'éco-citoyen modèle ...

Ou alors, d'une sorte de "gendre idéal", celui dont rêvent toutes les belles mères ...

Et que, sans aucun doute, en bricoleur averti, il ne possède, dans sa caisse à outils et dans son "atelier", que des trucs et des machins de qualité, très certainement de grande marque, style F*c*m, au hasard ...

Et là, tu lorgnes sur la tienne, de caisse à outils, avec un air d'envie, vu qu'elle est remplie à raz bords de bouts de feraille tordus dégotés à vil prix au camion de "l'**t*ll**r **v*rgn*t" ...

Et bien permets-moi de te rassurer de suite !

Que nenni : je suis pareil que toi !

Moi aussi j'ai cédé aux sirènes de l' "achetez moins cher" ...

La preuve en image avec cet arrache-clous :

Appart17 12-12 (4)       

De 2 choses l'unes :

Soit l'acier chinois n'a pas les qualités qu'on lui prête ...

Soit le Mako est doté d'une force quasi surhumaine ...

Soit ces satanés de scrongneugneu de clous ont été vigoureusement plantés ...

 

A la vue de ce marteau, tu te doutes qu'y'aurait un chantier en cours que ça ne m'étonnerais qu'à moitié ...

 

 

 

Repost 0
Published by Mako - dans Réclame
commenter cet article
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 20:55

Ave

 

Vu que les conditions post-festives incitent plus au farniente niveau travaux qu'à une activité frénétique, j'en profite pour répondre à une question existentielle, qui a mobilisé une partie non négligeable de nos neurones lors de la soirée du réveillon ...

 

Oui, car non seulement on s'est posé la question, mais en plus on n'a pas su y répondre ...

 

Grâce à nos amis suisses et bà internénette, maintenant on sait !

 

Certes, il y a d'autres méthodes mais en voici une : c'est là !

 

Nous voilà rassurés ... 

Repost 0
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 23:54

Ave

 

Comme tu l'as certainement remarqué, cher lecteur, ce modeste bleug connait une certaine accalmie …

 

Je m'en va t'en compter ici la raison, raison qui me fait négliger (quoique) l'ensemble des chantiers en cours et donc, la publication de ch'tiots articles s'y rapportant …

 

Or donc, voilà :

 

Figures-toi que, s'il y a une matière que j'ai vivement détestée tout au long de ma scolarité (notes qu'elle me l'a bien rendu), c'est bien l'Histoire …

 

Faut bien avouer que je comprends mieux le pourquoi de cette détestation maintenant que je peux constater la manière dont elle est enseignée à ma nombreuse progéniture …

 

Comme de bien entendu, la situation a considérablement changé …

 

L'Histoire, ça m'intéresse, sans en être devenu spécialiste …

 

Tout juste un amateur disons … (faiblement) éclairé …

 

Et v'la t'y pô que je te papillonne de-ci delà, au gré des envies, des humeurs …

 

Bref, rentrons maintenant dans le vif du sujet …

 

L'humeur du moment m'a fait me tourner, déjà depuis déjà de longs mois, vers un sujet qui divise la France (ou du moins, une partie d'icelle)(n'ayons pas peur des mots) …

 

Un mystère, résolu pour certains, encore en discussion selon quelques autres …

 

Quoiqu'il en soit, une source de débat …

 

En une phrase :

 

Mais où est donc Alésia ?

 

Bah oui, Alésia, la célèbre bataille qui a conclu la conquête des Gaules par un certain Jules C., en 52 avant un autre JC, là où Vercingétorix a déposé les armes, etc. …

 

Pour certains (et c'est la position officielle), c'est sûr, c'est !

 

Ayant visité la chose, je t'avoue que j'en suis ressorti un tantinet frustré intellectuellement :

 

"On te dit que c'est là, d'ailleurs c'est écrit dans le bouquin qu'on te vend à la boutique, alors, c'est bien là, point barre !"

 

Mouais …

 

C'est un peu court, non ?

 

C'est marrant comme ça m'a rappelé les visites à la turne des témoins de J…… (ils ne viennent plus) :

 

"C'est écrit dans notre livre donc c'est vrai !"

 

A ces témoins, je dis toujours que c'est un peu juste comme argument, vu que j'ai moi-même un bouquin qui dit exactement le contraire !

 

Dans le cas d'Alise Sainte Reine, c'est vrai : j'ai un bouquin qui dit exactement le contraire !

 

Alors quoi ?

 

Faut-il le croire ce bouquin ?

 

Et pourquoi lui plutôt que l'autre ?

 

Bien sûr que non !

 

Faut se faire sa propre idée …

 

D'autant plus que les hypothèses quant au lieu où s'est déroulée la bataille ne manquent pas !

 

J'en connais juste 7 qui persistent : Alise Sainte Reine,Chaux des Crotenay, Salins les Bains, Alaise, Eternoz, Ully et Montbéliard !

 

Et quel est le point commun de tous les défenseurs de chacune de ces hypothèses ?

 

Bien évidemment, à quelques notables exceptions près, de dénigrer toutes les autres !

 

Je peux quasi te résumer en une phrase l'ensemble des propos tenus par chacun :

 

"C'est sur mon site qu'est Alésia parce que (rayer les mentions inutiles) :

-          Il colle vachement mieux que les autres à la description qu'en a fait Jules C.,

-          On y a trouvé des trucs lors de doctes fouilles archéologiques et pas sur les autres (euh … surtout ceux où on n'a pas fouillé !),

-          C'est le seul où on va trouver aux alentours des noms à consonance gauloise ET romaine,

-          C'est là et puis c'est tout" (cette mention n'est pas à rayer car elle est reprise dans quasi toutes les hypothèses)(c'est particulièrement vrai dans le cas de Chaux des Crotenay, où cette allégation est reprise comme un mantra par ses défenseurs)

 

Tout cela est au final d'une totale incohérence, d'où la poursuite du débat … et ce ch'tiot article ! (j'exagère bien sûr, d'autant plus que je vais faire l même chose  !)(beaucoup de ceux qui s'intéressent au sujet, ton serviteur inclus, n'ont que l'ambition d'essayer d'apporter une modeste contribution, en restant parfaitement objectifs et sincères : c'est juste qu'il s'est passé quelque chose sur leur site et que ce quelque chose n'a hélas laissé aucune trace dans l'Histoire écrite)

 

Car, quand on prend le temps d'examiner attentivement toutes les hypothèses, on comprend vite pourquoi ça dure, c't'affaire …

 

Il suffit de reprendre ce qu'en dit Jules C. himself dans ses fameux commentaires sur la guerre des Gaules pour l'année 52 avant l'autre JC :

-          D'abord, il se prend une branlée à Gergovie (dont on ne sait pas non plus exactement où ça c'est passé, sauf qu'on est sûr que c'est aux alentours de Clermont Ferrand)

-          Ensuite, une partie de ses légions fout la pâtée à une partie des gaulois aux alentours de Paris (notes qu'on ne sait pas non plus exactement où) et se replie vers Sens

-          Les 2 armées romaines (les perdants de Gergovie et les vainqueurs de Lutèce) se rejoignent puis font route vers "la Province" (donc vers l'empire romain, empire qui est déjà fort étendu à cette époque quand tu regardes la carte, ce qui laisse à imaginer un paquet de trajets et de destinations possibles)

-         Pendant que les romains baguenaudent, Vercingetorix fédère tous les gaulois à Bibracte (près d'Autun)

-          Tout ce beau monde se retrouve pour une 1ère bataille, en guise de préliminaires (celle dont on ne connait ni le nom ni le lieu)

-          Et enfin a lieu la bataille d'Alesia …

 

Du coup, tout tient essentiellement à cette chose :

 

Ce con de Jules C. est on ne peut plus flou sur ce qu'il a fait faire à ses légions entre les batailles de Gergovie, de Paris et d'Alésia … 

 

S'il avait dit "j'étais là, je voulais aller là en passant par ici", tout serait clair ! (et on saurait où chercher)

 

Bon, après 6 années de campagne, il a pu avoir un trou de mémoire …

 

Ou un coup de mou qui a fait qu'il a oublié de le préciser ...

 

Ou encore, ce n'était pour lui qu'un détail sans importance car, à l'époque, tout le monde savait sans doute où était Alésia : après tout, aujourd'hui, 68 ans après, on sait tous où a eu le "débarquement" en juin 1944 ! (mais c'est moins sûr que nos descendants le sauront dans 2 000 ans) ...

 

Alors quoi ?

 

Par où qu'il est passé ?

 

Où voulait 'il rejoindre la Province ?

(Dans quel état j'erre ?)

 

Evidemment, selon l'hypothèse qu'on soutient, on choisit un itinéraire ou un autre :

-          Les tenants des hypothèses de Chaux des Crotenay et des autres sites plus à l'Est soutiennent que Jules et ses sbires voulaient rejoindre Genève et que donc, ils se sont regroupés du côté de Langres (euh, je te fais grâce des noms latins de tous ces bleds) …

-          D'autres soutiennent mordicus que, quitte à être du côté de Sens, autant descendre tranquilou bilou vers le "couloir rhodanien", donc vers Lyon …

-          Certains occultent carrément le sujet (sans doute parce que ça les arrange !)

 

Vu ce qu'on sait de la capacité de déplacement d'une légion romaine (et de tout ce qui traine derrière), c'est évidemment un peu dur de juger …

 

En gros, ils allaient vite et loin les gaillards ! (notes aussi qu'ils étaient sacrément entraînés pour le faire)

 

Du coup, c'est un peu normal que le flou persiste …

 

Mais là n'est pas le plus important ...

 

Autre paramètre à prendre en compte : la présence d'une plaine de 4,5 km de long ("3 000 pas"), celle sur laquelle s'est déroulée la bataille de cavalerie durant le siège d'Alésia …

 

Le truc, c'est que dans toutes les hypothèses, on se base sur l'état actuel pour la mesurer ou la définir …

 

Et les arbres, ben … ça pousse !

 

Et la terre, ben … ça se cultive !

 

C'est du simple bon sens mais une plaine à l'époque de 4,5 km de long rentre parfaitement dans une plaine plus grande d'aujourd'hui …

 

C'est plus dur d'en faire rentrer une de cette taille dans une qui ne ferait, disons par exemple, que 2,2  km (car ceinturée de falaises)

 

Pour corser la chose, une ville a pu parfaitement s'y établir (c'est l'idée de ceux qui défendent Montbéliard)

 

C'est pourquoi, dans la recherche d'un site potentiel, il ne faut s'attacher qu'au relief et pas trop à ce qu'il y a dessus (dit comme ça, c'est évident mais combien l'ont fait ?)

 

Illustrons cette évidence :

-          Quasi tous les châteaux médiévaux sont actuellement perdus dans les bois ou entourés d'arbres ; or, ce n'était absolument pas le cas quand ils avaient un rôle militaire de défense : un arbre, ça cache la vue et un assaillant peut se planquer derrière et, en conséquence, pas facile de le dézinguer à coups de flèches ; donc, tous étaient entourés d'un "glacis",

-          Plus récent : les champs de bataille de 14 – 18, en particulier autour de Verdun, sont désormais recouverts de forêts ; mais, avant, la plupart de ces coins étaient cultivés.

 

Et voilà, on peut maintenant dresser un nouveau portrait robot du site d'Alésia, qui comporte a minima :

-          La "Proximité" de la Saône (à prendre au sens large : on n'est pas à 10 bornes près)

-          Une forteresse gauloise, connue ou présumée ou totalement oubliée, sur une colline d'au moins 500 ha (histoire de pouvoir loger tout le monde)

-          2 rivières sur 2 côtés de cette colline

-          Une plaine d'au moins 4,5 km de long (et tant pis s'il y a aujourd'hui autre chose qu'une plaine)

-          Une ceinture de collines à distance moyenne autour de la plaine et de la forteresse

-          Un mont au Nord, et surtout, en dehors de la ceinture de collines

-           La possibilité pour Jules C. de construire les défenses qu'il décrit autour de la forteresse (les fameuses "circonvalation de 11 000 pas et contrevalation de 14 000 pas", "détail" que pas mal oublient ou  négligent d'étudier ou de signaler)

-          La toponymie : faisant référence aux noms de lieux d'éléments décrits et/ou noms d'origine celte, gauloise et romaine

 

Cette fois : yapluka examiner tout cela par le bout de notre lorgnette !

 

Avec 2 sous de bon sens et un peu de logique floue, vu que le portrait robot est quand même vague ...

 

Avec, tant qu'à faire, dans un premier temps, à l'aide d'un outil que tout le monde dispose : Gogol Eurss !

 

C'est ce que j'ai fait, bien sûr …

 

Ô surprise (même s'il fallait s'y attendre) : des sites, ben … on en trouve plusieurs !

 

Dont certains ne font pas partie des 7 qui persistent (voir la liste plus haut)

 

D'ailleurs, certains des 7 se retrouvent de fait exclus (je te laisse chercher lesquels !)

 

Et, surtout, il y en a un nouveau qui "colle" (j'avoue que je ne suis pas peu fier de moi, sur ce coup là)

 

C'en est même troublant ....

 

A ce que j'en sais, il n'a jamais fait l'objet de fouilles archéologiques …

 

Youlahup barbatruc, je me suis bien évidemment permis d'aller y faire un tour …

 

Tant qu'à faire, muni d'un détecteur de métaux prêté par une de mes relations …

 

Tudieu !

 

C'est que le détecteur a "sonné" un peu partout, et surtout, là où on pouvait s'attendre à ce que ça sonne ! (genre les fossés des défenses romaines et le sommet des colinnes)

 

Je me suis permis de gratter un peu, histoire de voir, mais en laissant à regret en place mes "découvertes" (entre autres, une typique "balle de fronde" en plomb)  …

 

 

Evidemment, je n'affirme en rien qu'Alésia est bien là où je le dis …

 

Tu te doutes bien qu'avec quelques siècles de présence, les romains ont laissé des traces partout : on est même passés de gaulois à "gallo-romains" et n'oublions pas que le français est une langue latine ...

 

De la même façon, je ne nie absolument pas qu'il s'est certainement déroulé "quelque chose" sur les autres sites (par exemple, c'est un fait connu qu'il y a eu plusieurs batailles du temp de l'empire romain autour d'Alise Sainte Reine, dont une, répertoriée, au tout début du 1er siècle après JC, soit moins de 70 ans après celle d'Alésia)(n'oublions pas que 2 000 ans ont passé !)

 

Juste que ça vaut sans doute le coup que des archéologues professionnels aillent y voir de plus prêt …

 

Et ce site, c'est ****

 

 

 

Ah ! Mais il faut que je te laisse …

 

On m'appelle pour le dîner …

 

Et c'est l'heure de ma piqure …

 

 



 

Repost 0
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 17:37

Ave

 

 

Tiens ! T'es toujours là toi aussi, cher lecteur ?

 

Alors, perrmets que je t'en raconte une bien bonne !

 

Du genre de celles qui font froid dans le dos (hélas) ...

 

 

C'est l'histoire qui est arrivée cet été à ... disons ... Robert et Raymonde (j'ai changé leurs prénoms pour ceux des Bidochon, histoire de leur conserver un anonymat de bon aloi) ...

 

Alors, voilà :

 

Raymonde adorre les oiseaux (sais-tu d'ailleurs qu' "oiseau" est le seul mot de 6 lettres de la langue française ne comprenant qu'une seule consonne ?) ...

 

Comme elle ne supporte pas que ses petits protégés aient faim l'hiver, Raymonde, dès le début des prémices des tous premiers froids, suspend partout (mais vraiment partout) aux branches des nombreux arbres fruitiers du jardin qu'entretien amoureusement Robert, ces fameuses boules de graisse agrémentées de céréales concassées que l'on trouve un peu partout dans les magasins ...

 

Que voilà une douce et délicate attention pour nos amis ailés, n'est-il pas ? (rigoles pas : tu fais pareil !)(et moi-aussi)

 

Sauf que ...

 

Sauf que Robert, passsionné de jardinage s'il en est, est à la retraite depuis peu ...

 

Et les revenus du couple ont de fait un tantinet diminué ...

 

A bonne fortune, bon coeur, Raymonde n'a plus tout à fait les moyens de faire l'emplète dans une jardinerie spécialisée de bonnes boules de bonne graisse avec de bonnes céréales que ses protégés affectionnent ...

 

Elle a dû se rabattre, dès l'hiver dernier, sur celles proposées, à bas prix, par Lideul ...

 

Du style faites avec de l'huile de friture dopée à l'huile de vidange et des fonds de raclure de bennes de céréales ...

 

Que crois-tu qu'il arriva cet été ?

 

D'abord, Robert, en son jardin, a vu apparaître une nouvelle plante qu'il ne connaissait pas ...

 

Pas juste un plan, non ...

 

Tout un tas !

 

Une méga chiée même !

 

Comme il est de naturel curieux et qu'il la trouvait jolie, il a desherbé consciensieusement là où la plante le gènait en son potager mais lui a ménagé un petit coin bien tranquille et ensoleillé pour prospérer ...

 

Et, comme la nature est bien faite, fleurir vers la mi-août ...

 

Et produire moult petites graines que le vent a disséminé deci delà ...

 

Et là ... ben ... le pauvre Robert, qui souffrait déjà de problèmes pulmonaires, il est tombé bien malade ...

 

Et ça a duré ...

 

Duré ...

 

Jusqu'au moment où un passant qui passait par là lui a expliqué le pourquoi du comment ...

 

Car tu l'as peut-être deviné :

 

Sa si jolie plante qui prospère si bien dans son jardin, c'est de l'ambroisie ....

 

Bien sûr, on les a toutes arrachées et détruites vite fait ...

 

Robert s'est de suite senti mieux ... (je te rassures de suite : il va bien, merci !)

 

On en a profité pour apprendre à Raymonde comment faire soi-même des boules de graisse, enrichies de nombreuses céréales, et surtout sans graines d'Ambroisie ... (pas de lien parce que c'est facile à trouver)

 

Mais, avec une conservation du pouvoir  de germination de 10 ans par les graines, la commune ouskon trouve la maison qui s'restaure est désormais un beau foyer potentiel de propagation de cette plante envahissante et allergène ...

 

Merci Lideul !

 

 

Et voilà comment illustrer une nouvelle fois, s'il en était encore besoin, que le "pas cher" est encore "trop cher" ...

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mako - dans Réclame
commenter cet article
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 14:32

Ave

 

 

C'est que me voilà bien embêté ...

 

Après (mure et moult) réflexion, me voilà en train de te produire moi-même un ch'tiot article qui est, de fait, un "droit de réponse" d'un précédent ch'tiot article ...

 

Mais, un droit de réponse qui est auto-produit ! (comme quoi ...)

 

Rappelez-toi :

 

, je me moquais un tantinet de l'ADEME et des très nombreuses études un poil imbéciles, cul-cul(10) et dans une complète, totale et perpétuelle réinvention de l'eau chaude à couper le beurre, qu'ils finançaient avec (indirectement) notre pognon ...

 

Et de conclure en leur demandant s'ils n'avaient pas mieux à faire que ce genre d'étude (a priori) inutiles ...

 

Eh bien, permettez moi que je batte ici ma coulpe !

 

Mea culpa !

 

Mea maxima culpa ! (comme ça, c'est fait)

 

Car, depuis, un lecteur assidu de ce modeste bleug m'a communiqué une information comme quoi y'a bien une action "concrète", menée (en sous-main) par l'ADEME ! (Comme quoi, y'en a !)(ce qui est déjà une plutôt bonne nouvelle, avouons-le) 

 

C'est le "Défi des Familles à Energie Positive Engagés pour le Climat" (ou sans doute DFEPEC vu qu'ils aiment bien les acronymes)(pour en savoir plus, faut aller par )

 

Vu que tu commences à me connaître, cher lecteur, tu te doutes bien que mon 1er sentiment sur ce susdit DFEPEC fût de me gausser vivement :

 

Du genre :

 

"Ah ouais ! Super ! Voilà un truc qui ne va concerner que 3 pelés et 2 tondus, en plus que y'a même pô toutes les régions, que ça ne va attirer que des gugus qui sont déjà convaincus et qui ont déjà réalisé chez eux les 9/10ème des actions proposées, et que je te leur souhaite bien du courage pour atteindre les objectifs fixés ! Ah ! Les .ons !"

 

Ce fût encore pire à la lecture du "Guide des 100 éco-gestes", qui doit aider les postulants au DFEPEC à atteindre les objectifs fixés :

 

"Ah ouaaaaaaiiiiiiiiiiiisssssssssssss ! Revaïvol, le guide ! Ah ben dis donc, ils nous font le coup de l' "en avant vers le passé" : ça me rappelle les consignes "anti-gaspi" que y'avait dans ma (folle) jeunesse ! D'ailleurs, c'est les mêmes ! "Eteindre la lumière quand on quitte une pièce", "mettre la chaudière en mode eau chaude seule pendant l'été", "Faire nettoyer et règler la chaudière tous les ans" (j'en passe et des meilleures vu que je va pô te citer les 100) ... Tiens, y'a pô "couper le robinet quand on se brosse les dents" .... Vache, y sont à la pointe, les mecs ! Voilà qui est novateur ! Ah non : il manque juste "mettre un pull" plutôt que se balader toute l'année en slip dans sa turne surchauffée !"

 

Et puis une réflexion a traversé les pauvres neurones qui me restent ...

 

"Et si, parmi toutes ces études, y'en avait une (ou plusieurs) qui décryptaient nos comportements ? Et s'ils avaient simplement regardé comment ils font chez eux puis extrapolé pour tous les autres ?"

 

Réflexion qui bien sûr en a entraîné d'autres :

 

"Et ma pomme, suis-je si exemplaire que ça ? Pratiquais-je vraiment ces 100 éco-gestes au quotidien ?"

 

Mon honneteté naturelle et coutumière m'oblige à avouer que non : un bon paquet, certes, mais pas toutes ... (et, non : je ne fais pas partie de ceux qui se balladent en slip toute l'année dans une maison surchauffée !)(mais c'était bien essayé de ta part !)

 

Du coup, même si je pense pouvoir faire partie des 3 pelés et 2 tondus susceptibles de participer à ce genre de défi, qu'en est-il des autres ?

 

En gros : nous tous !

 

N'avons nous donc rien appris ?

 

N'ont-ils pas au final raison de nous rappeler le B.A.BA ?

 

Rappelez-toi : c'est là et c'est "collector" !

 

Et je te cause même pas de celui-là

   

En corrolaire : quel constat d'échec pour eux, si rien n'a vraiment changé dans nos comportements depuis les années 70 ...

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mako - dans Réclame
commenter cet article
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 21:06

Ave

 

 

En ces temps de turpitudes oùske les occasions de rigoler sont rares, permets moi de te donner ici matière à réflexion ...

 

Histoire de te permettre de relativiser certaines choses ...

 

Ou, c'est selon, de te donner des frissons ...

 

 

Bref, cher lecteur, je suppose que t'as déjà entendu parler de l'Uranium ?

 

Bah oui, les centrales nucléaires, Fukushima, Tchernobyl, Tricastin, tout ça tout ça, et j'en passe ...

 

Déjà, là, tu te demandes où je veux en venir ?

 

"Le Mako serait-il un militant de Greenpeace ?" t'entends-je penser d'ici ...

 

Que nenni ... mais attends la suite !

 

Ce que l'on sait moins, c'est que c'est un élément chimique très abondant sur notre bonne vieille planète ...

 

Par abondance, c'est le 48ème, devant par exemple, l'argent ...

 

Jusque là, ça va ...

 

Le truc, c'est qu'on va trouver cet élément principalement sous 2 formes à l'état naturel :

- la "gentille" (quoique ça "crache" déjà pas mal du Becquerel) : l'U238, c'est 99,28 % de l'uranium

- la "méchante" : l'U235 qui en représente 0,71 % 

 

(Y'en a de plus méchantes mais vu qu'il faut aller au coeur d'un réacteur nucléaire pour le trouver, je t'en fait grâce !)

 

Bref, on en trouve partout, à des concentrations plus ou moins importantes, certes, mais partout !

 

Par exemple, il y en a 3,3 µg/l dans l'eau de mer (tu y penseras pendant tes prochaines vacances à la mer quand tu "boiras la tasse") ...

 

On en trouve aussi 0,56 µg/l dans le Rhone (spécial dédicace à Maître Siya), ce qui fait tout de même un flux de 29 tonnes/an ...

 

Comme on en trouve partout, y'en a qui se sont dit (je mets pas de lien et te laisses le soin de chercher sur Gogol parskeu j'ai la flemme) :

 

"Et si on regardait dans l'eau en bouteille ?"

 

Que crois-tu qu'il arriva ?

 

Bingo ! Y'en a !

 

Toujours pareil, à des concentrations plus ou moins importantes ...

 

La palme revient à B*d**t avec 58 µg/l à la source, mais plus que 5,45 µg/l après traitement (du temps où c'était à la mode, la réclame pour cette eau en bouteille n'hésitait pas à vanter le fait qu'elle était "naturellement riche en uranium")(mais maintenant, pour les défendre, ils essaient d'en enlever un maximum)

 

Sur le podium également des eaux minéralles les plus chargées, on va retrouver V*ch* (qui donne un bon tein), S*n P*ll*gr*n* et P*rr**r (c'est fou !) ... 

 

Ces 2 dernières appartiennent au groupe N*stl* ... 

 

Pour en savoir plus sur ce que te fais l'uranium dans l'organisme une fois que tu t'es enquillé ton litron d'eau de source en bouteille préférée (ou pas), je te laisses le soin de lire le chapitre "toxicité" ... 

 

Je puis t'assurer aussi que tu risques de porter un regard différent sur toutes ces réclames que l'on te fait ingurgiter un peu partout dans les journeaux, la télé, le bord des routes, etc., particulièrement celles du groupe N*stl* !

 

A la lecture de ce qui précède, tu te doutes bien que ce n'est pas une faute de frappe (ou de grammaire !) dans le titre ... 

 

Qui détourne un célèbre slogan publicitaire ...

 

Quant à ton modeste serviteur, son opinion est depuis longtemps faite : la tribu de la maison qui s'restaure ne boit que de l'eau du robinet ! 

 

 

Maintenant, comment conclure ce cht'tiot article ?

 

Euh ....

 

"Vive le pinard", ça t'irait ?

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mako - dans Réclame
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 20:33

Ave

 

 

Même motif, même punition que pour l'abri à fier destrier :

 

Pas compliqué de constater qu'un des chevrons est pourri, car la bande d'étanchéité ne couvre pas l'ensemble de la toiture :  

  Buch 10-12 (5)

 

Pastèque sur le gateau, vu la découpe, il aurait été posé à l'envers que ça ne m'étonnerait qu'à moitié :

 

  Buch 10-12 (4)

 

Donc (je fais court) :

- on détuile les parties qui nous intéressent,

- on remplace le chevron incriminé, ainsi que les liteaux qui n'auront que peu goûté l'opération,

- on en profite pour consolider ce qui doit l'être ça et là,

- on pose de l'étanchéité là où il y a besoin (en tuilant dans le sens de l'écoulement de l'eau et en scotchant les lés),

- on raligne les chevrons (sinon, je vois pas comment je va pouvoir poser le chéneau),

- justement, le chéneau, on le pose,

- on retuile (forcément, ça ne colle plus sur les bords donc en avant pour moult découpes),

- on en profite pour réaliser un enduit sur le bout de mur entre le bûcher et l'abri à fier destrier (pour éviter que l'eau s'infiltre là où on n'en veut pas),

- tant qu'à faire le hussard sur le toit, on va en profiter pour faire un bon nettoyage,

- et voilà !

 

Bon, quelques enluminures pour illustrer le propos (vraimnt pourri le chevron ....) :

   Buch 10-12 (1)

 

Buch 10-12 (2)

 

Buch 10-12 (6)

 Buch 10-12 (3)

 

Youlahup barbatruc, voilà la fin de Ze gros chantier de l'année ...

 

Ayanty retrouvé de la motivation, on va de suite passer à autre chose ....

 

 

 

Repost 0
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 14:42

Ave

 

 

Voiilà un ch'tiot article qui devrait en faire pâlir plus d'un ...

 

Pas d'envie, hélas ...

 

Mais d'effroi !

 

 

Comme tu l'as sans doute déjà remarqué, nous vivons entourés de rongeurs ...

 

Des souris, des campagnols, des mulots, des surmulots, des rats des villes, des rats des champs, etc., etc.

 

Or un rongeur, beh, ça ronge ! (c'est évident, sinon ça s'appellerait autrement)

 

Si la plupart du temps, celà ne pose aucun problème, il n'en est pas de même quand ces satanés bestiasses s'attaquent à tes gaines ...

 

Celles dans lesquelles on trouve par exemple les tubes PER ou les câbles électriques ...

 

Or, que fait-on, tous ?

 

On va surtout pas là où se fournissent les électriciens pro, parskeu "c'est bien trop cher" ...

 

Non, on va (ton serviteur compris) chez les enseignes en "brico" (-lage, -marché, -man, -dépot, etc) ...

 

Bah oui : c'est bien moins cher !

 

Sauf que ...

 

Pour que ces gaines et ces câbles soient produits moins cher, doit bien y'avoir un "truc" !

 

Il m'est arrivé, lors de mes travaux ou lors de ceux que je réalise en ce moment chez un copain, de les soupçonner d'utiliser du fil de cuivre pas tout à fait au bon diamètre, ce qui leur ferait gagner pas mal sur la matière première (et le cuivre, c'est pas donné) ...

 

Depuis un appel d'un lecteur assidu de ce modeste bleug, il me faut rajouter un petit quelque chose ...

 

En effet, chez ce lecteur, suite à la visite de quelques rongeurs en sa chaumline, seules les gaines ECTA de couleur grise ont été attaquées ...

 

Bien sûr, ce sont celles qu'il a posées ...

 

Celles qui ont été achetées chez Bricotruc ...

 

Pourquoi celles-là et pas les autres ?

 

Eh bien, parce que pour faciliter la mise en place des câbles, on doit utiliser un lubrifiant ...

 

Produit "pas cher" donc lubrifiant "pas cher" !

 

Et celui utilisé n'est autre que la paraffine (ce qui m'a été confirmé par ailleurs par un électricien que j'ai dans mes relations)(oui, j'ai aussi un électricien dans mes relations ...) ...

 

Or, la paraffine est utilisée, entre autres et en alimentation, comme agent d'enrobage sous le numéro E905.

 

Tu lis bien :

 

Y'a des crânes d'oeuf qui utilisent un truc alimentaire pour faciliter le passage des câbles ! (et je parle même pas de celui qui donne le conseil 3 )(je sais aussi que "paraffine" est un terme générique pour plusieurs produits mais quand même !)

 

Ce qui devait arriver arrive donc (c'est aussi une loi de Murphy) :

 

La bestiasse, attirée par un truc qu'elle sent qu'elle va aimer bouffer (en plus, il est probable qu'elle a la dalle), s'attaque d'abord à la gaine, puis à ce qui est caché dedans ...

 

Provoquant, au mieux, un court-circuit (certes, ça lui frise les poils à un moment ou à un autre ...), au pire, un incendie de la chaumine ...  

 

Voire, dans le cas des PER, un dégât des eaux ...

 

Quand tes gaines sont apparentes, ça va : tu peux encore gèrer ...

 

Mais ...

 

Que se passe t'il pour celles qui sont derrière ton placo ?

 

La conclusion est dans le titre ...

 

Et moi aussi j'ai pâli ...

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mako - dans Réclame
commenter cet article