Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ki K'on Est

  • : Le blog de mako
  • Le blog de mako
  • : Rénovation d'une maison ancienne
  • Contact

Ze troubadours kon écoute


Oyez,  oyez, braves gens ! Ce bleug devient sonore (enfin ... on tâche que !)

Méfiance, y'a un peu de tout et surtout du nimport'nawak' ! 

 

  logo-fondnoir

 

Un blog de plus sur la rénovation d'une maison, comme quoi ça doit être possible de réaliser soi - même ses travaux, sans être ni un grand bricoleur averti, ni un surhomme ...


Merci par avance de la visite

Des sesterces avec Mako

Une piscine pour 1 euro par jour, oui, c'est possible !

Cliquez ici pour plus d'infos

 

 

 

Grâce à Écoclic, mon blog est éco-responsable !

 

  

 

 

bonial – prospectus et catalogues de vos magasins – moins de papier!

 

 

8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 20:22

Ave

De cette couleur, les modifs du 07/12/2007
De cette couleur, les modifs du 27/03/2008
De cette couleur, les modifs du 04/07/2008
De cette couleur, les modifs du 12/01/2009
De cette couleur, les modifs du 14/01/2010

De cette couleur, les modifs du 08/12/2010

Je reprend là l'idée de la liste des choses à faire (cette fois, je l'ai élaguée), idée que j'ai trouvée dans un tas de blog (en particulier sur ceusses des liens ci contre). Allez, je vous republie cet article monstrueux, histoire de voir que les choses avancent (et de m'entretenir le moral !) ... et rebelotte ! Mais pas dix de der ...

Dans les 4 chambres et le couloir : (les 4 réalisées au 07/12/2007)
- couloir et escalier : reste à tapisser (j'aime pô) quand toutes les chambres seront faites sauf que y'a les marches en bois à "reconditionner" (c'est fait !) Ah zut, parait qu'faut aussi faire un placard sous l'escalier, à la demande exprèsse de ma coordinatrice de travaux préfèrée

- SDB, cuisine : OK

 

- Salon/SAM :
- Il manque toujours les luminaires : ceux choisis sont en rupture de stock ... Rhââââ...

Grenier :
- remettre à neuf l'isolation qui est "vieille comme mes robes" (dixit ma coordinatrice de travaux préfèrée) Peut-être cet hiver, même si ce n'est pas vraiment la bonne période pour le faire ...

Partie non habitée :
- remise à niveau de l'élec' -> fait en partie, au moins en provisoire qui dure qui dure, toujours en cours
- c'est simple : TOUT le reste, dont pas mal de démolition ! Y compris une dalle légère ! Et aménager cet hiver une cuisine et une SDB provisoire le temps que les autres se refassent à neuf ! C'est parti mon kiki : drouille évacuée, poutres et ancien plancher pourri démonté, nouvelles poutres en place !
- un tour à prévoir à la cave (joint, élec', plafond qui craint) Chantier commencé !

- J'avions oublié d'en parler : il y a les portes de la cave et du bûcher à refaire .... Gros morceau en perspective ...

Extérieurs :
- à la louche : +/- 280 m2 de joints à prévoir, avec 20 m2 réalisés en 4 jours cumulés étalés sur 3 semaines ... je n'ose même pas faire une estimation de la durée potentielle de ce chantier ... d'autant plus qu'il y a tous les joints en ciment à pèter avant ...
- mur du bûcher (qui urge à mon humble avis) Fait du côté qui est exposé aux intempéries Fait aussi à l'intérieur, reste côté Nord
-- la "fabienne pelouse" à tondre, voire à refaire Ouais, ben, ça, ça attendra ...
- une maousse tranchée pour raccorder à l'égout la partie non habitée (et donc la machine à laver) - du coup, la fosse toutes eaux deviendra après un bon curage (y'a plus que ça à faire !) une réserve d'eau de pluie pour le jardin ! et aussi pour les toilettes ?

Divers :
- remplacer la chaudière gaz (pas de cumulus ... ) par autre chose ? (pas de toiture orientée plein sud donc on oublie le solaire et sous-sol non éligible à la géothermie ... Alors quoi ?)(pas de fuel en tous cas !)
- un four à pain à recréer
- le gros morceau : la toiture ... (refaite il y a 30 ans en réutilisant les tuiles qui y étaient déjà ...) Déjà monté et remonté reajuster quelques tuiles
Sans négliger le fait que les 2 treuteuteus frisent avec les 200 000 bornes ... Y'en a plus qu'une qui frise ! Euh depuis le temps, ça ne frise plus : le cap des 200 000 est franchi ...


- Coups de main divers chez mes neveus et ailleurs (genre ou (j'en causerai un jour - z'ont un chantier hallucinant que j'ai hâte de voir ! Veni, vidi, bétoni, carrelagi ... et autres activités ...)
- provisions de bois (vu que l'hiver est rude dans la région) ça risque d'être un gimick ce truc là !

Tout ça avec 3 nazguls créatifs dans les pattes !

Bref, je sais quoi faire de mes RTT et de mes WE pour les 10 9 8 7 6 ? prochaines années !!! Z'avez pas fini de me lire !
Découragé moi ? Pas du tout ! 

Sauf que, objectivement ... il y aura des imprévus, les soucis au boulot (bingo ! C'est pas ça qui manque ...) qui finance tout ça ... et que j'en ai certainement oublié !!!


Repost 0
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 20:57

Ave

 

 

Juste pour ceusses que ça intrigue (même si je comprends très bien que que mes petites préoccupations médiévalistes n'intéressent que peu de monde !)(encore que, ça peut toujours servir !), souffrez que je t'en cause un peu plus de ce "tricot" (doctement ça va de soit)(pfff encore une logghorée ...) ...

 

Mais d'abord, un peu d'histoire :

 

Les anneaux des "vraies" cottes de maille (je parle de celles "d'époque")(des inventeurs celtes aux derniers utilisateurs vers le XIIIème ou XIVème siècle)(en passant par les romains et sans parler des japonais) étaient soit sertis, soit soudés, voire même rivetés ...

 

En résumé, le montage était on ne peut plus solide qu'ici, où les anneaux seront simplement "aboutis" ...

 

Le tout par des forgerons spécialisés (les haubergers), qui, jusqu'à une certaine époque, poussaient le vice jusqu'à créer le fil à partir d'un lingot (je te dis pas le boulot !) ...

 

Accessoirement, l'invention de ses outils destinés à prendre la vie de son prochain (genre arc "long bow", arbalete et arquebuse)(rimenber Azincourt - 1415) ont conduit à l'abandon de la cotte de maille ...

 

En effet, si la protection est plutôt bonne pour tout ce qui est tranchant (les coups dits "de taille"), elle est quasi nulle pour les coups contondants (dits "d'estoc")(et je te cause pô de l'effet d'un carreau d'arbalete)(en gros, ça traverse comme s'il n'y avait rien)(bonhomme compris) ...  

 

Voilà pourquoi c'est tombé en désuétude, ce genre de chose (on peut le comprendre !) ...

 

Enfin, plus le fil est gros et plus le diamètre de l'anneau est petit, et plus c'est solide (et plus c'est lourd)(mais moins t'es mobile même si ça reste à voir !) ...  

 

Bref ...

 

Ici, le montage est celui dit de la "cotte de maille annulaire de type européen" (juste parce que c'était le plus courant sous nos contrées) ...

 

Pour faire court : chaque anneau passe dans 4 autres ...

 

Comme ça :

 

Camail 10 (2)

 

 

Quand on multiplie la chose, on arrive à l'image classique d'une cotte de maille :

 

 Camail 10 (3)

 

Sauf que .... (bah oui, fallait bien t'y attendre !)

 

Ce genre de montage est celui utilisé pour les hauberts, jaserans et autres haubergerons ... 

 

Bref, c'est comme pour une chemise ! (ou un pull)

 

L'analogie avec le tricot n'est pas si mauvaise que ça : il y a toujours le même nombre de maille par rang (ou presque) ...

 

Or, il s'agit d'un camail, qui me servira de couvre-chef sous un chapel de fer ...

 

En tricot : c'est donc comme pour un bonnet !

 

Faut donc pouvoir augmenter le nombre d'anneaux par rangs ...

 

Avec de la laine, souple, c'est facile (quoique, j'a jamais essayé) ...

 

Mais avec un anneau de métal ...

 

Pas la même histoire ...

 

Donc, on "triche" !

 

En commençant avec 8 anneaux en 1 (c'est celui qui sera au dessus de la tête) :

 

Camail 10 (5)

 

Et on en rajoute "régulièrement" (certains anneaux sont donc en 5 contre 1, le 5ème ne passant que par celui là et se retrouve monté en 3 pour 1) ...

 

Je sais pas si c'est bien clair, ce que je raconte là mais c'est bien visible ici :

    Camail 10 (6)

 

Et voilà, yapluka continuer encore et encore ...

 

Et même motif, même punition quand on arrive au niceau des épaules ...

 

Pour finir, une ch'tiote enluminure de l'avancement des travaux :

 

Camail 10 (10)

 

 

Faut bien avouer que cet activité a l'insigne avantage de m'occuper les doigts et l'esprit devant le néant télévisuel (numérique ou pas !) ...  

 

 

 

 

 

En guise de conclusion, et à toutes fins utiles, une petite précision, question sécurité (on ne se refait pas) :

 

Il s'agit d'une "reconstitution" de camail, à nulle autre destination que le costume ou la décoration (ou le GN, comme dit Daniel)  :

 

C'est pas fait pour s'en "servir"

 

Sinon ...

 

Gros risque de bobo en perspective ! 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mako - dans Karantan
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 19:56

Ave

 

 

C'est pas pour me vanter, mais, ça ne s'improvise pô, de devenir hauberger, comme ça, au débotté ...

 

Surtout quand tu t'attaques de suite à un truc compliqué (car, mine de rien, pour un camail, c'est compliqué)(sauf une fois qu'on a pigé l'astuce mais bon ... ceci fera l'objet d'un prochain ch'tiot article) ...

 

Suite à un échange avec Mio, ayant débouché sur une commande informelle (un "oukase", dirais-je même)(praïvait djauque), v'là t'y pô que j'a délaissé le camail pour réaliser un p'tit bricolage rigolo ...

 

Youlahup barbatruc, une ou deux soirées studieuses plus tard, et voilà une cravate en cotte de maille (pour les Dames : elle s'attache dans le cou à l'aide d'un ch'tiot ruban, le tout étant caché par le col de la chemise une fois celui-ci rabattu) :

    Camail 10 (8)

 

 

Polop !

 

Inutile d'insister !

 

Y'aura pô d'enluminure de la cravate mise en situation sur le sieur Mako !

 

Je termine par un petit message personnel :

 

Alors ?

 

C'est'y qu' "ça y emmène" ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 20:17

Ave

 

 

V'là t'y pas que je m'aperçois que je ne t'ai point donné la fin de cette (finalement) pas si triste histoire ...

 

Faut dire que j'en a manqué un épisode (voire plusieurs) !

 

Or donc, le clocher a été démonté puis remonté par une entreprise spécialisée ...

 

L'échaffaudage géant a disparu ...

 

Et ce jour :

 

Clocher 10 (5)

 

Du coup, on va pouvoir jouer au jeu des 7 erreurs, avec un "avant/après" :

 

clocher 10 (2)

 

    Clocher 10 (7)

 

Allez, comme il en faut un, c'est ton modeste serviteur qui commence :

 

Hum hum ...

 

Voyons voir ...

 

Ah oui !

 

- 1 : il a neigé

- 2 : ils ont bouché le trou dû au coup de foudre

- 3 : d'après la girouette, le vent a tourné

 

Bon, dans ma magnanimité, je t'en laisse 4 à trouver !

 

A toi de jouer ! 

 

 

Repost 0
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 19:28

Ave

 

 

Je sais pas si tu te rappelles mais, il n'y a pas si longtemps, j'a moult fois râlé et déblattéré sur les infiltrations d'eau séculaires le long de l'ancien conduit de cheminée ...

 

Infiltrations qui avaient bouffé cette poutre (elle même remplacée par Natacha mais je ne reviens pas là dessus) :

 

charpent 08-10

 

Or donc, ce conduit n'avait été qu'en partie démonté par un des anciens proprios (tudieu, faut suivre) ...

 

Et patati et patata ....

 

Vu qu'il ne servait plus à rien (et pour cause : il lui manque et le bas, et le haut)(alors pourquoi en avoir laissé un bon tiers ???), youlahup barbatruc, je te me l'a démonté façon Zapetou ...

 

Tadaaa :

 

combl 11-10 (2)

 

 

Sauf que ...

 

Alors que j'étions persuadé d'avoir quelque part une enluminure pour te montrer le"avant", eh ben ....

 

C'que y'a c'est que je n'en ai point ...

 

Cornegidouille, quel couillon je fais !

 

 

Pour me faire pardonner, je te propose un peu de musique de circonstance :

 

 

 (pas pour me vanter, mais j'a eu du mal à te la trouver, celle-là !)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 19:54

Ave

 

 

C'est pas pour me vanter, mais, sur ce coup là, j'avoue que le sieur Mako n'est pas peu fier de lui !

 

Car sa bien modeste contribution restera en place pour la postérité ...

 

J'espère que tu es intrigué, cher lecteur ?

 

Que tu te demandes bien de quoi je suis en train de parler ?

 

Allez, je ne te fais point plus languir !

 

C'est visible par (mais je ne te dirai pas où j'ai oeuvré, bien sûr !)

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mako - dans Réclame
commenter cet article
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 20:34

Ave

 

 

(Bah non, pas de film cette fois)

 

Hum hum ...

 

 

Suite au commentaire de Mio,

 

Me voilà mis au défi,

 

Au lieu d'jouer avec la chaux,

 

D'écrire de la poésie.

 

 

Voilà la suite des travaux.

 

Point trop de maçonnerie,

 

Mais tout au mortier de chaux.

 

Eh oui, on fait juste un enduit.

 

 

Là, je reprend mon tricot.

 

Celui en cotte de maille, oui !

 

Glagla dit la météo ...

 

(et j'a plus de rime en "i")

 

  combl 11-10 (3)

 

 

 

Restera la "face B" avec l'autre pignon !

 

Pfou ! C'est bon comme ça ?

 

 

Une vue rapprochée du fenestron qui a été en partie dégagé :

 

combl 11-10 (1)

 

Vu que la pierre de linteau est cassée, faudra d'abord un chouilla consolider le truc (enfin ... d'une façon pérenne) avant d'ouvrir complètement ...

 

 

 

 

 

Repost 0
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 18:47

Ave

 

 

Oui, je sais ...

 

Le sieur Mako, il est bien silencieux ces derniers temps sur le ninterné et la bleugoboule ...

 

Hum ...

 

C'est que tout est dit dans le titre !

 

Bien évidemment, depuis le temps que tu me pratiques, tu dois bien te douter que c'est du tricot ... disons ... particulier ...

 

La preuve en enluminure :  

  camail

 

Et hop !

 

Une maille à l'endroit, une maille à l'envers ...

 

Une maille à l'endroit, une maille à l'envers ...

 

Une maille à l'endroit, une maille à l'envers ...

 

Une maille à l'endroit, une maille à l'envers ...

 

camailb

 

D'ici quelque temps, ce sera un camail ... 

 

Et voilà de quoi occuper mes "doigts de fée" pour les prochaines longues soirées d'hiver ...

 

"Cornegidouille ! Mais qu'est-ce qu'il a encore été inventer, cui-là ????"

 

Eh eh !

 

Mystère et boule de gomme !

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mako - dans Karantan
commenter cet article
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 17:28

ALIENOR Production





Présente

  

  


Dans la série :

KLAUS, SA VIE, SON OEUVRE



"Certains l'aiment chaux"

 

 

 

 

 

 

 

Starring :

 

Klaus, Ze échaffaudage, as "Le voyageur immobile"

  

 

With, in alphabetical order :

 

Brita, Ze broche

 

Elke, Ze chasse

 

Greta, Ze truelle

 

Hilde, Ze pointerolle

 

Karl, Ze marteau - burineur

 

Kurt, Ze seau

   

  Magda, Ze massette

 

Mako, Ze manoeuvrier

 

Odbart, Ze ciseau à pierre

 

Tab, Ze tuyau d'arrosage

 

Tourneboule, Ze bétonnière

 

Willem, Ze langue de chat

 

 


Guest star :

 

Siegfried, Ze marlin (as himself)

 

 

D'après une idée de :

 

TITANE


Musique  :

 

Carl Orff - Carmina burana - Ô Fortuna Imperatrix Mundi 

 

 

(Bon, j'avoue que c'est un brin prétentieux de mettre ce morceau sur des enluminures de mon modeste chantier ...

 

Mais, que veux - tu, c'est un morceau qu'on aime bien ...

 

Sinon, j'avions aussi pensé à celui-ci :

 

 

Mais là, ce serait un tantinet exagéré ...

 

Alors ça ?

 

 

Non plus ...

 

C'est que, faut bien dire ce qui est, ça pas été toujours jovial, ce chantier ... (surtout sous les pannes !)(d'ailleurs, y'a eu peu de photos de faites dans ses moments critiques ...)(vas savoir pourquoi ...) 

 

Si bien que je me suis dit que ça, ça serait bien allé (mais seulement les 3 dernières minutes) :

 

 

Mais je sais pô comment faire pour commencer ouske je voudrais ...

 

Alors, tant pis ...)

 

 

Ben, si avec ça, j'arrive pô à chopper un Oscar ... 

 

 

 

 

Repost 0
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 21:41

Ave

 

 

Vu le sujet qui me préoccupe en ce moment (et qui fera l'objet prochainement d'un ch'tiot article ... disons ... inhabituel), je ne peux m'empêcher de te donner ce jour un ch'tiot conseil ...

 

On a parfois l'impression que d'aucuns ont tendance à oublier qu'un mur, qu'il soit en pierre, brique ou en parpaings, aura, durant ce qu'on espère être une longue vie, à subir moult contraintes ...

 

Or, on a tous pu constater, quend on construit des trucs en L..o©, qu'il vaut mieux "croiser les briques" ...

 

Car, ainsi, le montage est plus "costaud" ...

 

Car on n'a pas créé de fragilités ...

 

Bref et en résumé, avec des parpaings, mieux vaut faire comme ça ! (c'est un exemple de site parmi moult autres)

 

Plutôt que comme ça (là, c'est chez un voisin "maçon" de profession)(je mets des guillemets car j'en veux pô à la maison qui s'restaure, de ce gazier) :

 

Sabre (1)

 

 

Il en est de même sur un mur en pierre ...

 

Surtout si ce mur en pierre va être (ou a été) soumis à une forte contrainte (par exemple, exemple pris totalement au hasard, lors du mouvement de la charpente, à la maison qui s'restaure) ...

 

Le verdict ne se fait pas attendre :

 

Sabre (2)

 

C'est ce que les maçons appelent un "coup de sabre" (me demandez pas pourquoi !) ...

 

Pour que tu le voyes mieux :

 

Sabre (4)

 

Donc, vaut mieux faire comme ceci, et croiser les pierres :

 

Sabre (3)

 

Allez, je cite Wikipedia :

 

"Cette pose suppose dans tous les cas qu'un coup de sabre (fissure béante apparaissant avec le temps entre des moellons désolidarisés donnant deux parties de mur dissociées) ne puisse normalement se faire dans le mur."

 

Le lecteur désireux d'en savoir plus pourra également consulter cet excellentissime site sur le sujet ...

 

 

Certes, tu as l'impression, cher lecteur, que je te fais là "redécouvrir l'eau chaude" ...

 

Voire même que je te prends pour un benêt ... (Ce n'est bien sûr pas le cas !)

 

Nonobstant, j'ai pas eu à chercher bien longtemps pour faire les deux premières enluminures ...

 

Je suppose qu'il en est de même autour de ta chaumine !

 

Non ?

 

T'es sûr ?

 

 

 

Euh ....

 

Il n'est absolument pas recommandé non plus de monter des parpaings comme ça (c'est sur la dernière photo !)

 

 

 

 

 

Repost 0